Diplomatie

Porté par la compassion, le président de la CEDEAO se rend à Freetown

Une de ces catastrophes naturelles qui paralyse d’effroi et d’angoisse est survenue lundi dernier dans une banlieue de la capitale sierra-léonaise. En tant que président en exercice de la Cedeao, Faure Gnassingbé est attendu ce jeudi à Freetown (Sierra Leone). Il pourra constater de visu ce drame de grande ampleur.

D’après les derniers bilans, près de 400 personnes ont péri et des centaines demeurent toujours introuvables, coincées dans les débris. Selon les informations, un premier transport d’aide d’urgence en provenance d’Israël est arrivé dans le pays. Le Royaume-Uni a également exprimé sa disponibilité à intervenir.

Après avoir envoyé une lettre de compassion et de soutien à son homologue sierra-léonais, Faure Gnassingbé tient à effectuer cette visite qui vise à évaluer les besoins immédiats afin de porter assistance aux victimes. En effet, la Cedeao pourrait au besoin fournir à Freetown des équipements de premier secours ainsi qu’un appui financier.

Commentaire d'article

Umalis