Politique

Togo: Les ministres Yark et Boukpessi « voient clair » dans le jeu du PNP, ils prennent des mesures !

Le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam prévoit organiser des marches pacifiques simultanées ce 19 août dans plusieurs villes du Togo et dans la diaspora. Selon le gouvernement togolais, cette formation politique compte « paralyser » le pays le samedi prochain en bloquant la principale route nationale N°1.

A cet effet, une conférence de presse a été organisée ce jeudi à Lomé. Le ministre Yark Damehane de la Sécurité et de la protection civile et son collègue Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, ont donc proposé d’autres itinéraires au parti de Tikpi Atchadam. Conformément à l’article 12 de la loi sur les manifestations publiques, « le gouvernement constate que l’itinéraire prévue par le PNP a pour objectif de bloquer le pays et par conséquent leur propose une autre itinéraire », a indiqué Yark Damehane.

D’après les informations, Tikpi Atchadam et ses disciples ne sont pas disposés à suivre les directives du gouvernement. En réponse à cette attitude qui s’apparente à l’affront, les ministres Yark et Boukpessi, propose deux solutions : soit le PNP accepte les nouvelles itinéraires et la manifestation tient ou il refuse et il n’y aura pas de marche. Selon eux, c’est la loi qui prime. « Nous savons ce qu’ils ont en tête mais ça ne passera pas dans ce pays… On va les disperser au point de rassemblement d’une façon propre. Advienne que pourra », ont-ils relevé.

Commentaire d'article

Umalis