Sports

L’Association des entraîneurs de football du Togo (AEFT) dans une nouvelle dynamique

Depuis son élection le 30 mai à la tête de l’Association des entraîneurs de football du Togo (AEFT), Gnéni Sébabi s’est lancé dans un vaste chantier de redynamisation de l’organisation. Pour réussir ce pari, il veut mobiliser les coaches.

Les ambitions du nouveau président après près de deux mois passés à la tête de l’AEFT sont les suivantes ; mobiliser des ressources nécessaires pour doter l’association d’un siège et organiser régulièrement des recyclages pour les entraîneur.

« Il n’aura pas de place pour la division au sein de l’AEFT. Le grand de mes souhaits c’est de voir tous les entraîneurs s’unir pour défendre leur métier », a promis Gnéni Sébabi et de souligner que « l’avenir de notre football dépendra de comment nous allons mieux nous organiser pour que le métier d’entraîneur devient une véritable fonction qui nourrit son homme ».

Notons que depuis quelques années, l’association traverse des eaux troubles et peine à rassembler ses membres. Vivement que la nouvelle équipe dirigeante arrive à donner un nouveau souffle à l’association.

Commentaire d'article

Umalis