Société

Décentralisation au Togo : L’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) prend la parole

Une formation d’un mois sur le développement communautaire a été organisée par l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) en vue d’outiller une quarantaine de coaches sur les fondamentaux liés des projets de décentralisation. Différentes composantes de la société telles que les politiques, les organisations de défense des droits de l’homme, les fonctionnaires d’État et les journalistes y ont pris part.

En effet, cette formation permettra aux coaches d’être en mesure d’assumer leurs responsabilités et d’encadrer efficacement les acteurs du développement à la base lorsque le processus de décentralisation va être véritablement enclenché au Togo. La décentralisation et la gouvernance locale, l’élaboration du plan d’action, la formulation des projets de développement, la stratégie de mobilisation de ressources et la rédaction administrative ont été entre autres les différentes thématiques développées au cours de cette formation.

Selon le Secrétaire général d’ACAT-Togo, Bruno Germain Haden, cet atelier sur le développement communautaire a renforcé les capacités des coaches pour pouvoir jouer le rôle de relais d’information auprès de la population. Vu que le développement est plus qu’une nécessité, la société civile doit également se sentir concernée. En sa qualité de Journaliste-Communicateur, Edem Gadegbeku se dit apte à se prononcer sur les grandes orientations de la décentralisation à l’issue de cette formation. Pour sa part, Pascal Edoh Agbove, le Directeur exécutif de l’ONG IJD pense que cet atelier matérialise l’engagement de cette association à accompagner le gouvernement togolais dans la dynamique de la décentralisation.

Commentaire d'article

Umalis