Société

Communiqué du MMLK par rapport au prochain dénombrement des lieux de cultes au Togo

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) du Pasteur Edoh Komi adhère à la décision du gouvernement togolais de dénombrer et d’enregistrer les lieux de culte (de toutes tendances religieuses confondues) érigés sur toute l’étendue du territoire. Selon lui, cette démarche du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales ne représente en aucun cas un handicap à la liberté religieuse au Togo. A cet effet, il invite les leaders religieux à collaborer étroitement avec les forces de sécurité pour la réussite de cette opération.

Dénombrement et enregistrement des lieux de culte de toutes tendances religieuses confondues sur toute l’étendue du territoire : le MMLK se félicite de cette opération et rassure les uns et les autres que l’objectif de cette dernière n’est guère de nature à entraver la liberté religieuse.

Depuis quelque temps, il est procédé sur l’initiative du Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales à travers la Direction des Cultes, à un dénombrement des centres et des lieux de cultes toutes tendances religieuses confondues (églises, mosquées, couvents etc.) sur toute l’étendue du territoire national.

Cette opération, selon les informations à la disposition du MMLK, a pour but d’avoir des statistiques précises de ces lieux de culte pour constituer une base de données fiable qui reflète les réalités sur le terrain. Elle est assurée et dirigée par les services des forces de sécurité et de l’ordre (gendarmes et policiers) qui recueillent toutes les informations utiles sur chaque lieu de culte et ses chefs spirituels. Voilà de manière claire la mission qui leur est dévolue au cours de cette opération.

Or, les rumeurs les plus alarmantes et persistantes feraient état d’une croisade de répression et de harcèlement, de menace et de fermeture des lieux de cultes dont les détenteurs n’auraient pas de récépissé, suscitant ainsi la peur et les inquiétudes dans les cœurs des intéressés. Alors qu’il n’en est pas ainsi, le Mouvement Martin Luther King tient à rassurer les uns et les autres que l’opération de dénombrement ne vise nullement ceux qui ne disposent pas du papier d’une reconnaissance officielle jusqu’à être réprimés.

Par conséquent, le MMLK invite les leaders religieux à collaborer étroitement avec les forces de sécurité pour la réussite de cette opération. Le MMLK met en garde tous ceux qui abusent de la liberté religieuse et de conscience pour nuire aux autres car ils s’exposeront à la rigueur de la loi qui réglemente le fonctionnement et l ‘organisation des cultes au Togo. Enfin, Le MMLK souhaite le respect des textes et des lois de la République par toutes les parties impliquées dans le domaine des cultes pour une harmonie et une entente paisible dans notre société.

Lomé, le 17 août 2017

Le Président,

Pasteur Edoh KOMI

Commentaire d'article

Umalis