Société

CNSS : Tout travailleur togolais a le droit à une sécurité sociale !

La question des « Implications de l’interprétation et de l’application des dispositions légales et réglementaires du Code de la sécurité sociale » était au cœur des débats ce mercredi 16 août. C’était lors d’une rencontre organisée par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) à laquelle ont pris part les magistrats du siège et du parquet, les cours et tribunaux, les greffiers, les avocats, les cadres du ministère du Travail, de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative ainsi que les responsables de la CNSS.

La cérémonie de lancement a été présidée par le ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Gilbert Bawara, en présence de la Directeirce de la CNSS, Ingrid Awadé et d’autres personnalités administratives. En effet, la CNSS compte impliquer le corps judiciaire dans l’exécution de sa mission à propos de la « gestion des différents litiges relatifs à la sécurité sociale » entre employeurs et employés. D’après Gilbert Bawara, le gouvernement togolais veut « s’assurer que tous les travailleurs bénéficient de la protection sociale ». Cependant, d’importants problèmes de recouvrement par rapport à l’application du Code de la sécurité sociale sont à déplorer ; ce qui entrave fortement la mission de la CNSS.

Pour sa part, la Directrice Générale de la CNSS, Ingrid Awadé compte « instaurer une compréhension commune des dispositions légales et réglementaires du Code de sécurité sociale adopté en 2011 ». Cette rencontre a d’ailleurs pour objectif de mener des discussions sur le cadre juridique et institutionnel ainsi que le cadre prévu pour la gestion des contentieux entre les patrons et leurs employés. Au cours de la rencontre, la problématique de la célérité, de l’équilibre et de la pérennité du régime général de sécurité sociale tel que géré par la CNSS a été également abordée.

Par ailleurs, le corps judiciaire a pu établir à l’issue de cette rencontre un « dialogue digne de confiance en vue de parvenir avec la CNSS, à une lecture de la loi N° 2011-006 du 21 février 2011 », une loi qui inclue la prise en charge des travailleurs du secteur informel et les travailleurs indépendants dans les prestations de la CNSS.

Commentaire d'article

Umalis