Justice

Togo / L’affaire des incendies des marchés n’est plus dans les mains de la justice togolaise

C’est qu’affirme le procureur de la  République près le tribunal de Lomé, Blaise Essolisam Poyodi. Il s’est prononcé  sur le sujet dans les colonnes de la récente parution du mensuel d’informations « Reflets du palais ».

Cela fait la deuxième fois que Essolisam Poyodi se prononce sur cette affaire . En octobre 2013, il avait déclaré dans le même journal  que « l’information est en phase d’être clôturée ».
Dans sa nouvelle intervention, le procureur de la république près le tribunal de Lomé estime que , évoquer aujourd’hui la question de l’affaire des incendies de ces grands marchés au Parquet d’instance de Lomé, n’est plus d’actualité.

« Depuis le mois de mai 2016, ce dossier qui est une procédure criminelle, a été transmis au Parquet général près la Cour d’appel de Lomé, suite à l’ordonnance de clôture du juge d’instruction, pour la suite de la procédure », explique Essolisam Poyodi.

En 2013, les marchés de Lomé et de Kara ont croupi sous le poids des flammes. La cour de justice a évoqué une probabilité criminelle. Plusieurs personnes au rang desquels des opposants togolais ont été arrêtés  dans cette affaire . Certains, déférés à la prison civile de Lomé y ont laissé la vie.

L’enquête lancée à cet effet n’a jamais permis d’identifier les coupables. A ce jour, des personnes sont toujours détenus .

Commentaire d'article

Umalis