Diplomatie

Le président de la Cedeao Faure Gnassingbé attristé par le deuil en Sierra Leone

D’importants glissements de terrain et éboulements ont touché ce lundi la localité de Regent, dans une banlieue de la capitale sierra-léonaise. Selon le bilan de la Croix-Rouge, plus de 300 personnes y ont péri. Le Chef de l’Etat togolais a exprimé ce mardi ses condoléances à Freetown au nom de la Cedeao.

En effet, cette catastrophe est de mémoire d’homme la plus grave qu’a connu Sierra Leone. Jamais, Freetown n’a connu des pluies torrentielles de cette ampleur. En plus des pertes en vies humaines, plus de 2.000 personnes ont perdu leur maison et d’autres dégâts matériels sont à déplorer.

Dans la lettre de compassion adressée par Faure Gnassingbé à son homologue Ernest Bai Koroma, le président en exercice de la Cedeao déplore « la disparition de nombreux Sierra Léonais ». C’est donc au nom du peuple togolais et des Etats de la Cedeao qu’il a présenté ses « sincères condoléances au peuple frère de Sierra Leone » tout en l’assurant de son soutien.

Commentaire d'article

Umalis