Société

CNP Togo : Lancement du processus d’élaboration du Plan stratégique 2017-2021

Dans le but de faire du Conseil National du Patronat (CNP) « une organisation patronale dynamique, proactive et qui répond aux défis de l’heure », les nouveaux membres de l’exécutif ont décidé de se doter d’un Plan stratégique devant régir leurs actions. La cérémonie de lancement présidée par la ministre en charge du Commerce et de la Promotion du Secteur privé, Bernadette Légzim-Balouki a eu lieu ce lundi à Lomé.

« Les travaux qui vont jalonner ce processus de planification et qui seront appuyés par les services techniques de l’Etat permettront de dégager une stratégie qui va servir de cadre d’intervention pour les uns et les autres », a-t-elle indiqué tout en précisant que « le secteur privé est le plus grand pourvoyeur d’emplois ». A cet effet, elle nourrit l’espoir de voir un dialogue franc se consolider entre le Gouvernement et le secteur privé afin que des solutions durables soient trouvées aux défis de l’heure.

Selon Laurent Coami Tamégnon, le Président du CNP, il s’agit de la pauvreté et l’absence de protection sociale, le chômage et le sous-emploi des jeunes, la recherche d’une meilleure adéquation emploi-formation, le renforcement du tissu industriel et la compétitivité des entreprises togolaises, le renforcement du Partenariat Public-Privé au bénéfice des entreprises togolaises etc. Toutefois, le président du CNP a relevé certains points positifs tels que les progrès réalisés en matière de lutte contre la pauvreté et qui ont permis de donner un nouveau souffle à l’économie. Ensuite, il a posé cette problématique : « Comment faire pour accroitre notre part dans le marché international ? ». Car, selon lui, « ce qui est bon pour le secteur privé l’est également pour la nation togolaise ». Pour sa part, le président du Comité technique d’élaboration du Plan Stratégique 2017-2021 du CNP, Thierry Awesso, a promis s’inspirer des expériences précédentes et se baser sur la pertinence, la participation, la co-responsabilité, la concision et la redevabilité pour effectuer ce travail en vue d’aboutir à « un Plan stratégique qui sera l’outil d’évaluation de notre gouvernance ».

Commentaire d'article

Umalis