Politique

Le Togo entre autoritarisme et dictature selon Nathanael Olympio

« Le système togolais est un système qui se voile et se drape de démocratie, mais en réalité est un autoritarisme qui flirte avec la dictature ». C’est l’opinion de Nathanaël Olympio, le président par intérim du Parti des Togolais, en se prononçant de nouveau sur la situation sociopolitique du Togo dimanche dernier sur une radio de la place.

Selon Nathanaël Olympio du parti des togolais, le Togo est gouverné par des pratiques relevant de l’autoritarisme et de la dictature. Et d’accuser Faure Gnassingbé de tout faire pour rester indéfiniment au pouvoir. « Nous sommes dans des pratiques de dictature, c’est la réalité », a-t-il précisé.

C’est pourquoi le Parti des Togolais s’emploie à ce que les réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles se fassent dans de bonnes conditions. Par ailleurs, ce parti membre du Groupe des six prévoit une grande manifestation très prochainement.

Commentaire d'article

Umalis