Faits divers Société

Hommes, découvrez les méthodes « féminines » pour vous escroquer !

Les relations amoureuses de nos jours sont pour la plupart basés sur les finances. Conquérir une jeune fille aujourd’hui implique de disposer de ressources financières. Qu’on lui en offre ou pas, la femme cherche à obtenir son « argent ». Et pour cela, les grands moyens s’imposent. Voici quelques petites phrases qui pourraient vous alerter.

« Le médecin m’a prescrit une ordonnance chère »

 La santé n’a pas de prix . Ce  dicton, les jeunes filles savent bien l’exploiter. En brandissant la maladie (que ce  soit d’elle-même, de sa mère ou d’un proche cher), vous devez surement mettre la main à la poche pour sauver une vie.

« On va me renvoyer pour les frais de scolarité »

Dans ce cas, la jeune fille  a soit dépensé une partie des frais d’écolage ou soit ses parents ne sont plus en mesure de payer. Elle doit impérativement finir l’année en cours et ce n’est pas vous qui allez l’en dissuader.

« Je suis enceinte et je dois avorter »

Quand cette phrase est lâchée, messieurs, vous savez ce qui vous attend. Jérémiades, menaces puis des négociations qui débouchent sur un accord : vous devez forcement  donner « quelque chose ».

« J’ai perdu quelqu’un au village »

Lorsqu’il s’agit  de ces funérailles « imaginaires », c’est généralement un membre lointain : une grande mère, le frère d’un oncle, la belle-mère d’une tante, etc. . Vous devez dans ces circonstances payer le transport pour le village et donner la cotisation requise pour chaque membre de la famille. Et si vous voulez participer au deuil en donnant quelque chose, c’est encore mieux !

La liste est longue, aux hommes de la compléter selon leurs expériences respectives.

 

Commentaire d'article

Umalis