Media Technologie

Togo/ Presse en ligne : Entre défis et perspectives

Contrairement aux années précédentes, la presse en ligne constitue aujourd’hui une nouvelle source d’informations drainant de plus en plus d’audience, Toutefois, cette nouvelle catégorie de medias peine à tirer son épingle de jeu. Manque de revenus, faible connexion, concurrence accrue… les défis auxquels font face ce secteur sont multiples.

L’accès libre à l’information est le premier avantage d’un site internet. De ce fait ces sites comptent beaucoup d’adeptes. Cependant malgré cet engouement autour de la chose, les promoteurs des sites n’en tirent pas pleinement profit. Aujourd’hui L’avènement des réseaux sociaux constitue des embuches au développement des sites d’informations. Le fait que certaines informations pillulent sur différentes plateformes avant que les professionnels ne traitent l’information freinent l’élan des lecteurs. Des images et des textes diffusés largement  arrachent l’exclusivité de la diffusion de l’information aux presses en ligne.

L’instabilité de la connexion internet dans notre pays menace également l’audience des sites internet. Outre ces contours, les plateformes numériques d’information sont aussi confrontées à un problème crucial : celui des sources de revenus.

Du fait de la gratuité de l’information, la principale source de revenus des sites sont les publicités. Toutefois la culture n’est pas totalement ancrée dans les mœurs. Yohannes Akoli rédacteur en chef de  REPUBLIC OF TOGO propose à cet effet, d’autres  pistes génératrices de revenus entre autres, la négociation de liens sponsorisés sur les sites et le développement des produits électroniques notamment des plateformes pour commercialiser des documents, des livres ou autres dessins animés. Ce dernier a également proposé  des accès payants à certains contenus de haute valeur ajoutée sur les sites d’informations.

Yohannes Akoli s’est exprimé au cours d’une conférence sur le numérique  tenue la semaine dernière en marge de la foire « Made in Togo ». De telles rencontres   s’imposent périodiquement pour ausculter les différents défis du secteur en plus d’offrir des contenus originaux, spécifiques et bien renseignés », conseille  Bonaventure Mawuvi, le président de l’ATOPPEL (Association Togolaise de la Presse Privée en ligne).

 

 

Commentaire d'article

Umalis