Economie Jeunesse et emploi

Utiliser la loi AGOA pour créer de l’emploi à la jeunesse africaine

Même si ce jeudi 10 août, le 16ème forum AGOA ferme officiellement ses portes, les pays africains subsahariens y compris le Togo, devront mettre à profit, la période post-AGOA en termes de création d’emplois. C’est l’un des retombées directes du forum selon la société civile, et une occasion pour lutter contre l’immigration clandestine.

« Recourir à AGOA est une opportunité à saisir pour créer de l’emploi et éviter l’immigration clandestine de la jeunesse africaine », a déclaré Fred Oladeindé, président du forum de la société civile. Pour M. Oladeindé, la Loi sur la croissance et les opportunités de développement est une aubaine pour l’Afrique de créer un certain nombre d’emploi dans les 20 millions dont le continent a besoin chaque année.

Ceci permettra de lutter contre le chômage des jeunes, d’améliorer la situation sociale des populations et par ricochet, lutter contre l’immigration clandestine.

Faut le rappeler, l’objectif de ce forum est de créer un partenariat commercial entre l’Afrique et les États-Unis et d’apporter des contributions à l’amélioration de ces échanges commerciaux. Le forum est placé sous le thème, « les États-Unis et l’Afrique : partenariat pour la Prospérité à travers le commerce ».

Commentaire d'article

Umalis