coopération Société

Togo/Ce que les togolais pensent de l’AGOA

Que représente l’AGOA  pour les togolais ? La  question a été soumise  à un certain nombre de personnes dans les villes de Lomé. Un micro trottoir réalisé par l’ambassade des Etats Unis pour établir un rapport sur le  16e Forum de l’AGOA  ouvert  ce mardi à Lomé.

Des réponses surprenantes  ont été recueillies  au cours des différentes interventions. Sur  cinq personnes, seulement  une personne  sait ce qu’est l’AGOA. « AGOA ???Est-ce un mot français ou anglais ? » ; « Vous parlez d’AGORA senghor ou quoi ? Jamais entendu parler de cette salle » ; « Je sais qu’il existe le quartier Agoè mais ce quartier je n’en sais pas plus . C’est peut être un nouveau quartier »…

Ce sont entre autres les réponses aux quelles ont eu droit les reporters de l’ambassade des Etats Unis. Preuve que les togolais ne sont pas totalement imprégnés des enjeux de cette  rencontre.

Les instigateurs de ce micro trottoir en tiendront compte dans leur rapport à l’issue de la rencontre.
La loi AGOA (African Growth and Opportunity Act) est une loi adoptée en mai 2000 par le congrès américain.

Le but de cette loi est de soutenir l’économie des pays africains leur facilitant l’accès au marché américain s’ils suivent les principes de l’économie libérale.

Cette union représente un intérêt réciproque pour les deux parties, les pays africains ayant ainsi la possibilité de s’affirmer progressivement sur la scène mondiale en entrant dans la Mondialisation et les États-Unis bénéficiant ainsi d’une nouvelle source d’approvisionnement

Le thème retenu  pour cette rencontre est « Les Etats-Unis et l’Afrique : partenariat pour la prospérité à travers le commerce ».

Commentaire d'article

Umalis