Education

BAC II 2017 : Une affaire de bourses d’études qui risque de tourner au vinaigre…

Les parents d’élèves et bacheliers éligibles aux bourses d’études 2017 ne comptent pas croiser les bras et laisser l’opportunité leur échapper. Devant la lenteur administrative qui risque de leur être préjudiciable, ils ont décidé d’agir. Un ultimatum est donc lancé aux autorités compétentes pour mettre les relevés de notes à la disposition des élèves. Au cas contraire, un soulèvement populaire est à craindre devant les locaux de l’Office du baccalauréat du Togo.

D’après un communiqué du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche publié ce lundi, un appel à candidatures a été lancé à l’endroit des titulaires du Baccalauréat deuxième partie session 2017 ayant obtenu la mention « Bien » et « Très Bien ». Après étude de dossiers, ceux qui auront la chance d’être sélectionnés pourront poursuivre leurs études supérieures au Maroc. Le dépôt de dossiers de candidature est ouvert à la DBS (Direction des bourses et stages) jusqu’au 14 août prochain.

Composé d’une copie de naissance, de certificat de nationalité, du relevé de notes du BAC I et du BAC Il ainsi qu’une lettre de motivation, le dossier de la plupart des bacheliers risque d’être incomplet pour la simple raison que les relevés de notes du BAC II 2017 ne sont pas encore disponibles à l’Office du baccalauréat. Il est rapporté que des échanges houleux ont eu lieu entre le Directeur général de l’Office, Prof Gbandi Djaneyé Boundjou et les parents d’élèves. Ces derniers ont promis de faire des tapages devant les locaux de l’Office du baccalauréat jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause.

Commentaire d'article

Umalis