Faits divers Société

Togo / Nouvelle méthode des arnaqueurs pour dépouiller leurs victimes à Lomé

Le chômage et la pauvreté aidant, de malhonnêtes gens sont en quête de moyens frauduleux pour gagner facilement de l’argent. Ce n’est pas l’imagination qui leur manque. De même que les autres domaines d’activités au Togo, les TIC tendent à professionnaliser le « métier » d’arnaqueur. Il existe une méthode qui est actuellement en vogue pour soutirer de l’argent aux citoyens togolais.

Habituée aux méthodes classiques et désuètes des « brouteurs » ivoiriens et nigérians, la population a baissé les gardes et se laisse facilement prendre dans les pièges d’une nouvelle génération d’escrocs qui a vu le jour avec la fièvre de Whatsapp et des réseaux sociaux.

« Quelqu’un m’a appelé pour me dire qu’il détient des photos intimes de moi prises sur le compte Instagram de mon fiancé. En ce moment, nous étions sur le point de rompre mon fiancé et moi et donc je n’ai pas eu le réflexe de communiquer d’abord avec lui. Il m’a menacé de les publier sur Youtube si je ne couche pas avec lui. Moi-même, je lui ai proposé de l’argent en échange de ça. C’est ainsi que j’ai perdu plus de 500 000 FCFA avant de me rendre compte que tout cela n’était que pure mensonge », raconte une victime.

Plusieurs personnes, surtout les filles qui ont tendance à publier leurs photos sur les réseaux sociaux, en ont fait les frais. « Par la suite, je me suis rapproché de mon fiancé, on s’est remis ensemble. Les services de renseignement ont traqué l’individu et il a été arrêté », se réjouit-elle. Bien de victimes n’ont malheureusement pas eu cette chance.

Le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile est à pied d’œuvre pour démanteler ces réseaux à travers le renforcement des capacités de ses agents en matière de lutte contre la cybercriminalité. Pour l’heure, la vigilance doit être de mise au sein de la population.

Commentaire d'article

Umalis