Faits divers

Décès d’un Togolais sur le chantier d’une entreprise chinoise de BTP, la FTBC crie son ras-le-bol !

Selon les informations rapportées par le quotidien togolais Liberté, un ouvrier de la Société nationale chinoise des travaux de ponts et chaussées (SNCTPC) du nom de Ali Djato, 31 ans, a trouvé la mort le 1er Août dernier sur le site des travaux du grand contournement de Lomé. La Fédération de travailleurs du bois et de la construction (FTBC) s’indigne !

« La victime, assignée à la tâche de chargement et de déchargement des basses de fer sur le site a été grièvement blessé par un rouleau de fer tombé sur lui à cause d’une négligence, le non accrochage du rouleau de fer à la grue », explique Ayao Gnandjou, secrétaire général de la Fédération de travailleurs du bois et de la construction. Malheureusement, ce nouveau décès vient s’ajouter à la liste déjà très longue des pertes en vies humaines recensées sur ce chantier.

Selon Ayao Gnandjou, « c’est sur ces genres de chantier que nous avons plus de difficultés à faire respecter la législation du travail. Aussi, les heures supplémentaires ne sont pas payées ». Il déplore ce triste incident survenu à cause des mauvaises conditions de travail des employés sur ce site. A cet effet, « des mouvements pour dénoncer le travail précaire dans les entreprises de BTP, notamment chinoises » seront organisés.

Commentaire d'article

Umalis