Politique

« Plus de 50.000 Togolais ont pris part à la marche du CAP 2015 », Eric Dupuy

Le 3 août dernier, le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) a organisé une marche citoyenne et pacifique dans les rues de Lomé, pour exiger les réformes. Selon les responsables de CAP 2015, la marche a été une réussite. Plus de 50.000 Togolais y ont pris part à la marche.  

Ce sont là, les propos du responsable à la Communication de l’ANC mais aussi du CAP 2015, Eric Dupuy ce lundi sur la radio Victoire Fm. Cette sortie massive de la population est selon lui, l’expression de mécontentement. « C’est quelque chose de très émouvant et on a vu que le peuple togolais dans son entièreté, aspire à la démocratie, à la liberté et cela passe par des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales », a déclaré M. Dupuy. L’homme indique que le chef de l’État Faure Gnassingbé doit se réveiller pour répondre aux aspirations du peuple, en ouvrant des discussions avec l’opposition.

S’adressant à ceux qui pensent que le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam faisait trembler par ses mobilisations populaires, l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et ses alliés du CAP 2015, l’acteur politique répond en ces termes : « c’est absurde. Ce parti montant, n’existait pas en 2012 lorsque nous avons mobilisé presqu’un million de personnes dans les rues ». Et d’ajouter, « le plus urgent et important aujourd’hui, les partis politiques qui veulent l’alternance, s’investissent dans la mobilisation ».

Commentaire d'article

Umalis