Politique

Togo/La nouvelle formule de la CDPA pour être proche des populations

La Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) a trouvé un nouveau concept pour recenser les besoins des populations dans la lutte politique. Dénommée sous l’arbre à palabre, l’initiative consiste à rencontrer chaque dimanche  les riverains de différents cantons afin d’échanger avec eux.

Selon  les responsables du parti, la conception de « sous l’arbre à palabre », est motivé par le désintéressement des populations face à la politique dans notre pays.

Pour une première expérience, les responsables du parti ont rencontré   les populations  d’Agoè-nyivé dimanche dernier. Ce rendez-vous a permis aux populations de faire part de leurs inquiétudes et  d’émettre des propositions sur lesquels se pencheront les responsables du parti.

« L’arbre à palabre n’est que l’achèvement d’un programme débuté l’année dernière, intitulé l’enracinement de la démocratie. A travers ce nouveau concept, nous avons voulu rencontrer les militants et les populations d’Agoèynivé pour discuter avec eux. La  question que nous avons choisi leur poser, est de savoir pourquoi depuis un certain temps, l’on constate un désintéressement des togolais vis-à-vis de la chose publique et de la politique », a expliqué Kafui Brigitte Adjamagbo-Johnson, la Secrétaire Générale de la CDPA.

Des militants du parti ont été formés pour conduire  le concept « l’arbre à palabre » dans d’autres quartiers et cantons pendant les prochains jours.

Commentaire d'article

Umalis