Politique

CAP 2015 / Réformes au Togo : Bè Gakpoto se peuple, le convoi s’ébranle bientôt !

Image icilome

En dépit des critiques dont ils ont fait l’objet, les militants et sympathisants du CAP 2015 et d’autres forces démocratiques ont tenu à réclamer des discussions devant aboutir à un consensus autour des réformes politiques et de la décentralisation. Leur arme de combat : c’est une marche pacifique à travers les rues de Lomé. La couleur orange commence à se faire remarquer au point de départ.

« Nous allons allier la marche à d’autres stratégies qui vont amener le gouvernement à comprendre. On va déboucher les oreilles que le pouvoir utilise pour faire la sourde oreille », a tonné en début de semaine la présidente du CAP 2015, Brigitte Adjamagbo-Johnson. « La marche du 03 Août prochain est importante parce que nous voyons que la manière dont le processus de réformes institutionnelles, constitutionnelles et électorales ne va pas dans le bon sens et ne nous fait pas avancer. Ce processus ne va pas dans le sens des engagements que le pouvoir a pris, mais aussi de celui des populations… », a-t-elle ajouté.

La mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, le respect des recommandations de l’Accord Politique Global, la relecture de la loi sur la communalisation sont entre autres les raisons pour lesquelles les militants et sympathisants du CAP 2015 comptent battre le pavé aujourd’hui.

Commentaire d'article

Umalis