Société

Togo/infrastructures : un pont à risque reliant trois localités dans l’Ogou

C’est un véritable tombeau à ciel ouvert, un pont à risque qui sert de liaison entre les localités « Anié », « Kolocopé » et « Oké », dans la préfecture de l’Ogou. Sur ce pont, les populations de Oké côtoient jours et  nuits la mort, à cause de l’état de l’infrastructure.

L’image parle d’elle-même. Se rendre dans une localité environnante est devenu un parcours de combattant pour les populations des localités précitées. Ce pont presque impraticable qui date l’on ne sait quel temps, est un véritable danger de mort pour les concitoyens.

Le constat a été fait par le directeur de lagazette.com, Idelphonse Akpaki qui a fait le déplacement de la localité. « J’ai décidé avec tout le risque que cela comporte de faire un tour à l’intérieur du pays pour toucher du doigt certaines réalités qui m’échappent mais qui me sont révélées par des compatriotes qui en souffrent terriblement et j’ai vu et entendu des impossibles », s’est indigné l’homme.

Et de s’interroger sur la finalité des taxes que perçoivent encore les autorités locales. « Et pourtant, dans cette localité, à en croire nos sources, certaines taxes sont collectées par des autorités locales et l’on se demande à quoi servent-elles », a-t-il demandé.

Commentaire d'article

Umalis