Santé Société

L’ATFA dit « non » à la discrimination des femmes séropositives au Togo

Dans le cadre de la célébration de la journée de la Femme africaine, l’Association  Togolaise de Femmes Abandonnées (ATFA) a organisée une marche silencieuse pour manifester publiquement leur désapprobation par rapport à la discrimination des femmes vivant avec le VIH Sida. Toutes vêtues de noire, les femmes ont sillonné en silence les rues de Lomé.

« Cette marche, c’est pour nous une occasion de démystifier le VIH  et de dire non à la discrimination. Depuis 2008,  les Anti Rétroviraux  sont offertes gratuitement au Togo mais c’est particulièrement la discrimination qui continue de faire obstacle à  la lutte contre la propagation du VIH Sida », a indiqué Essiomlé Edinedi, la Présidente de l’Association Togolaise  des Femmes Abandonnées (ATFA). C’est pourquoi cette marche silencieuse a été organisée en collaboration avec l’ONG ARC-En -Ciel, RAPPA  et  Action contre le SIDA pour « non » à la stigmatisation des femmes vivant avec le VIH Sida.

En effet, la présidente de l’ATFA a souligné qu’au sein  de son association, les femmes bénéficient de dons alimentaires afin d’accompagner leur traitement ARV d’une bonne nutrition. « Nous allons continuer à nous battre aux côtés des femmes  conformément à notre  sous thème pour cette célébration qui est  « Plus d’engagement  envers les  femmes PVVIH discriminés et stigmatisés » », a  renchéri Essiomlé Edinedi.

Commentaire d'article

Umalis