Diplomatie

Le président togolais Faure Gnassingbé veut chasser la faim et l’insécurité alimentaire hors de la zone CEDEAO

Le Nigeria aura accès dès demain à une aide alimentaire d’une valeur d’un million de dollars de la part de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Par ailleurs, le président en exercice de la CEDEAO, Son Excellence M. Faure Essozimna Gnassingbé compte renforcer la coopération entre les pays membres de la CEDEAO pour combattre la faim et l’insécurité alimentaire.

Selon un communiqué de la Commission de la CEDEAO, 1650 tonnes de céréales constituées de maïs blanc, de sorgho, de mil et de riz blanc constitue l’essentiel de l’aide alimentaire dont bénéficiera le Nigeria. Rappelons que le Chef de l’Etat togolais préside ce regroupement communautaire depuis juin 2017 et le Nigéria a été son choix lors de son premier voyage. Dans le cadre de ce déplacement diplomatique, il a eu des échanges avec les autorités du pays à propos des priorités dans la sous-région.

En effet, l’insécurité alimentaire qui règne dans ce pays est le résultat des exactions commises par le groupe islamiste Boko dans le Nord-Est du pays ainsi que la baisse des cours du pétrole. Selon les statistiques, ils sont plus de 4,7 millions de Nigerians à expérimenter la faim au quotidien. Cette aide alimentaire accordée par la CEDEAO est une réponse à l’appel lancé par le Nigeria via la National Emergency Management Agency en septembre 2016.

Commentaire d'article

Umalis