Politique

Le MVTA adhère à la politique de décentralisation dans l’Akébou, l’Amou et le Wawa

Le MVTA (Mouvement pour la Valorisation du Terroir Akposso et Akébou) était en conférence de presse hier lundi à Lomé pour dresser le bilan d’un an des travaux entrepris par le gouvernement sur le terrain. Cette association a pour but de contribuer au mieux-être des peuples Akposso et Akébou.

Réhabilitation des routes Témédja-Badou, Badou-Djindji et Adapé-Kougnohou, rénovation et modernisation de l’hôpital de Badou avec la construction d’un bloc opératoire et d’une morgue, électrification des préfectures de Wawa et d’Akébou, construction des marchés de Badou (P/Wawa), de Hihéatro (P/Amou) et de Kougnohou (P/Akébou), construction du nouveau local de la préfecture d’Akébou à Kougnohou, réhabilitation de la route Atakpamé-Kpalimé desservant Amlamé et plusieurs villages de la préfecture d’Amou (les travaux sont actuellement en cours d’exécution) : selon l’association ces réalisations impactent positivement le bilan.

A cet effet, le MVTA adresse ses remerciements au Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé pour «  les réalisations opérées dans les préfectures d’Akébou, d’Amou et de Wawa durant les 5 dernières années ». Par ailleurs, il affirme sa disponibilité à être aux côtés du gouvernement dans la mise en œuvre du processus de décentralisation et des projets de développement qui seront initiés en faveur de ces trois préfectures.

Commentaire d'article

Umalis