Santé

L’allaitement maternel, c’est une garantie de bonne santé pour l’enfant et sa mère!

D’après une analyse de l’UNICEF sur l’allaitement au Togo, seuls 61% d’enfants sont nourris au sein dans les 60 minutes suivant leur naissance, 58% sont nourris au sein exclusivement dans les six premiers mois, 94% sont nourris au sein à 1 an et 61% sont nourris au sein à 2 ans 61%. Cependant, l’abandon de l’allaitement maternel nuit à la santé des nourrissons et des mères.

Les recommandations en matière d’allaitement maternel élaborées par l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en collaboration avec le Collectif mondial pour l’allaitement maternel ne sont pas respectées. Mais, il est urgent de mettre en place les moyens en vue d’accroître les taux d’allaitement maternel à l’échelle mondiale.

Les études prouvent que l’allaitement au sein du nourrisson l’aide à développer ses facultés intellectuelles et le protège contre de nombreuses maladies infantiles. Il est essentiel de nourrir le bébé au sein pendant les six premiers mois pour le mettre à l’abri de la diarrhée et de la pneumonie, deux causes majeures de mortalité chez les nourrissons. De même, les mères qui allaitent ont un risque réduit de cancer des ovaires et du sein.

Selon Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, « l’allaitement maternel donne aux nourrissons le meilleur départ possible dans la vie. Le lait maternel a l’effet d’un premier vaccin chez le nourrisson ; il le protège de maladies potentiellement mortelles et lui donne tous les éléments nutritifs dont il a besoin pour survivre et s’épanouir ».

Par ailleurs, l’allaitement maternel s’inscrit dans la réalisation des objectifs de développement durable : améliorer la nutrition (ODD 2), prévenir la mortalité infantile et réduire le risque de maladies non transmissibles (ODD3) et favoriser le développement cognitif et l’éducation (ODD4).

Commentaire d'article

Umalis