Développement

Togo : Les objectifs de décentralisation et de gouvernance locale seront atteintes d’ici 2018

Avec l’appui financier de l’Ambassade d’Allemagne et de l’Union Européenne, le Ministre en charge de la décentralisation Payadowa Boukpessi a procédé au lancement ce 24 juillet à Lomé du « Programme de la décentralisation et de la gouvernance locale » en vue d’améliorer la gouvernance locale et l’accès des citoyens aux services municipaux.

En effet, ce programme aura une durée d’exécution de 4 ans (2017-2021). Selon le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, les fonds destinés au financement du le processus de décentralisation permettra d’étendre le programme à de nouvelles régions et villes du Togo.  Par ailleurs, les élections locales étant une des priorités du gouvernement, elles se tiendront à coup sûr l’année prochaine.

Pour sa part, le Chef du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale, Dr. Omnia trouve que toutes les régions économiques du pays seront prises en compte. « C’est à dire qu’en plus des trois communes où nous avons été actifs notamment Sokodé, Kpalimé et Tsévié, des équipes techniques, administratives et logistiques seront établies à Atakpamé, Kara et Dapaong. Un rayonnement des actions à mener est prévu en direction des communes de Mango, Bassar, Pagouda,  Sotouboua, Tchamba, Amlamé et  Tabligbo », a-t-il expliqué.

Notons que différentes réformes sont prévues au cours du processus à savoir : l’élargissement du renforcement des capacités de l’administration communale, la modernisation des services de l’état civil, l’organisation de la décentralisation fiscale, l’élaboration de la feuille de route de la décentralisation.

Commentaire d'article

Umalis