Politique

Togo / Ceni technique : Voici ce que pense l’UFC de la relecture du code électoral

La question de la relecture du code électoral soulève actuellement beaucoup de polémiques et nourrit les débats. Le président national de la jeunesse de l’Union des Forces pour le Changement (UFC) se prononce sur le sujet au cours d’une interview reprise par le Canard Indépendant.

Selon Jean Luc Homawoo, à part sa constitution qui a besoin d’être révisée et l’effectif des membres qui doit être revu à la baisse, l’actuelle Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pourra combler les attentes. Cependant, « les commissaires, représentants du pouvoir doivent être remplacés par des représentants des corps constitués, notamment, les huissiers, les greffiers, les avocats, les enseignants, les pharmaciens et autres »

Pour que la relecture du code électoral puisse aboutir aux résultats escomptés, sa révision est plus que nécessaire selon le parti de Gilchrist Olympio. Aussi, des améliorations doivent être apportées au processus d’enrôlement des électeurs qui autorise le vote sur simple témoignages des notables.

Commentaire d'article

Umalis