Faits divers

Deux togolais rapatriés de l’Europe dans des conditions inhumaines

Les faits sont rapportés par le quotidien nigérian « This Day ». Le journal a décrit dans ses colonnes, le cauchemar vécu par deux togolais et nigérians vivant en Espagne et Suède (Europe). Ces derniers ont été expulsés le 28 juin 2017 d’Europe dans des conditions inhumaines.

Selon le porte-parole du Commandement de la police de l’aéroport de Lagos, Joseph Alabi, « ils ont été traités comme des brigands et expulsés de l’Europe. Ils sont accusés d’avoir commis des infractions pénales liées à l’immigration. C’est dans des conditions les moins enviables, qu’ils ont été rapatriés bon gré mal gré ».

Les deux togolais « étaient enchainés aux chevilles parce qu’ils étaient considérés comme des brigands et pourraient constituer une menace pour les passagers et les agents de police présents dans l’avion », a confié un fonctionnaire de l’aéroport sous l’anonymat à « This Day ». Ils ont été embarqués dans un avion de la compagnie Privilège Style, numéro d’enregistrement CE-IZO à destination de l’aéroport Murtala Muhammad de Lagos, au Nigéria.

 

Commentaire d'article

Umalis