Politique

Cedeao : Selon Eric Dupuy, le débat sur la limitation de naissances n’a pas lieu d’être

Le Secrétaire National de l’Alliance National pour le Changement (ANC) chargé à la Communication n’a pas la même vision que le président français Emmanuel Macron à propos de la solution au retard de développement du continent africain. Mais au-delà de cette divergence d’opinions, il fustige la réaction des Etats membres de la Cedeao.

« Je ne vois pas le problème où M. Macron voit le problème. Le problème n’est pas le fort taux de natalité, mais bien au contraire la mal gouvernance. Au lieu que la CEDEAO s’attarde sur ce sujet, qu’elle se concentre plutôt sur le problème de la limitation de mandat dans l’espace communautaire », a déclaré le Conseiller de Jean-Pierre Fabre sur la radio Nana Fm.

Pour lui, entre la France qui a une population de 67 millions et le Togo qui fait à peine le 1/10ème, il n’y a pas de comparaison possible. En revanche, il faudra plutôt changer le système cinquantenaire qui hypothèque les richesses du pays et paralyse le développement économique. En outre, Eric Dupuy est déçu de voir la Cedeao s’approprier ce débat et prendre des décisions qui engage la communauté sous-régionale.

Commentaire d'article

Umalis