Jeunesse et emploi

60 jeunes togolais mieux aguerris par la Fondation PISCAR pour trouver de l’emploi

Un séminaire de formation a été organisé ce mercredi à Lomé par la fondation PISCAR pour aider les jeunes diplômés à relever les défis liés à l’accès au marché de l’emploi. Confrontés à différentes contraintes dans leur quête d’un emploi à la fin de leur formation, la plupart des jeunes se laissent aller à la fatalité. « Soyez tenaces et persévérants », leur conseille le formateur.

Placée sous le thème « l’employabilité des jeunes au Togo », cette rencontre vise à aider les jeunes togolais à faire leurs premières armes pour affronter le monde professionnel. Ils ont répondu massivement en prendre part à ce séminaire de formation. Selon les initiateurs, l’objectif poursuivi est de renforcer les capacités de ces jeunes demandeurs d’emploi en leur fournissant les informations nécessaires pour valoir leurs compétences sur le marché de l’emploi.

« Nous n’avons pas la prétention de trouver toutes les solutions liées à l’employabilité des jeunes mais nous osons croire que des formations similaires organisées par d’autres acteurs de promotion de l’emploi, permettraient à beaucoup de jeunes de s’outiller pour saisir les opportunités qui s’offrent à eux », a indiqué Patrick Agblemagnon, Conseiller technique à PISCARE. Et, au formateur Edmond Amoussou, Directeur général de l’ANPE et membre du Conseil d’Administration de la Fondation de renchérir : « Si j’ai un conseil à vous donner c’est d’avoir l’habitude de gêner, d’importuner voire de stresser les agents de promotion de l’emploi une fois que vous avez introduit vos dossiers chez eux ».

Commentaire d'article

Umalis