Santé

Togo / Selon le ministre de la santé, la contractualisation a été une décision salutaire pour les hôpitaux

La santé, l’un des secteurs clé de développement, est confronté à de nombreux problèmes. Selon certains analystes de la situation, les causes sont la mauvaise gestion et la mauvaise gouvernance de la part des autorités publiques en charge de ce portefeuille gouvernemental. C’est pourquoi depuis son arrivée à la tête de ce département, Professeur Mustapha Mijiyawa fait des innovations dont l’une est la contractualisation des hôpitaux.

Cette nouvelle réforme du système de santé appelée contractualisation est dans sa phase pilote avec le centre régional d’Atakpamé. Contrairement à ceux qui pensent que le salut du système sanitaire du Togo se trouve dans la construction de nouveaux centres de santé, l’actuel ministre de la santé mixe plutôt sur la lutte contre la mauvaise gestion des centres hospitaliers existants à travers la contractualisation.

En effet, le bilan de la phase pilote de l’opérationnalisation de la contractualisation du centre hospitalier d’Atakpamé donne des chiffres encourageants. Un mois après son lancement, la contractualisation a permis d’obtenir une augmentation de recettes de plus de 40%. Selon le ministre, ce chiffre permet de mettre le cap sur la phase de Lomé et de l’étendre ensuite à l’ensemble du territoire national.

Commentaire d'article

Umalis