Agro-Environnement Développement

Le Togo s’accommode aux recommandations de la Cédéao sur l’environnement

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de convergence élaboré par la Cedeao pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières en Afrique de l’ouest, le ministère togolais de l’Environnement a annoncé ce lundi un programme national d’investissement forestier. 69 millions de dollars de financement public et international seront investis pour la mise en œuvre de 28 actions prioritaires dans les 5 prochaines années.

En effet, la couverture végétale assure l’équilibre de l’écosystème, la sécurité alimentaire aux populations et constitue une source d’énergie, l’alimentation du bétail et bien d’autres services environnementaux insoupçonnés. Conscient de cette situation, le Togo entend se conformer aux recommandations de l’organisation régionale en vue de lutter contre la disparition dramatique et rapide de la couverture forestière. Pour arrriver à des résultats concrets, les 15 pays membres de la Cédéao ont décidé de travailler ensemble pour la protection et la gestion efficace de la faune et de la flore régionales.

Selon les études, seulement 14% des terres en Afrique de l’Ouest sont constituées de forêts et de végétation sauvage. Il faudra donc y remédier. Car, les forêts fournissent non seulement du bois de feu et bois d’œuvre mais aussi contribuent au développement de l’économie en soutenant également les secteurs de l’agriculture, de l’eau et de l’énergie. Il est aussi important de souligner le rôle important que joue la couverture végétale dans la lutte contre le changement climatique.

 

Commentaire d'article

Umalis