Agro-Environnement Jeunesse et emploi

La BAD accompagne le Togo pour le financement des PME agricoles et des projets de jeunes entrepreneurs

Un accord a été signé ce mardi entre le ministre togolais de l’Economie et des Finances, Sani Yaya et le représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD) au Togo, Serge N’Guessan. Cette institution bancaire met à la disposition du Togo 5,3 milliards de FCFA pour le financement des PME et des projets portés par de jeunes entrepreneurs togolais.

Cet appui financier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP). En effet, 700 jeunes entrepreneurs, 1 000 groupements de producteurs/éleveurs et 200 femmes issues des villages ruraux et vulnérables auront accès à ces fonds pour développer leurs activités. Les PME bénéficiaires seront financées par Orabank, partenaire de la BAD.

Selon Victoire Tomégah Dogbé, la ministre en charge du Développement à la base, c’est le désir de rupture avec l’approche classique de financement du secteur agricole qui a motivé la mise en place de ce nouveau mécanisme. Pour cette fois, toute la chaîne de valeur agricole et de clusters agro industriels, base de la stratégie des filières ciblées, est incluse.

Rappelons que le PAEIJ-SP a pour objectif de favoriser une croissance économique plus inclusive par le renforcement de l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entrepreneuriat dans les secteurs porteurs.

Commentaire d'article

Umalis