Diplomatie Politique

Décentralisation: le Togo veut s’inspirer du modèle marocain

Depuis mardi 25 juillet, une délégation togolaise avec à sa tête le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi séjourne à Rabat, la capitale marocaine. Il s’agit d’une visite de travail et d’échanges effectuée par la délégation togolaise au Maroc.

L’agenda du ministre Payadowa Boukpessi et sa suite en terres marocaines est bien chargé. Après un entretien avec le ministre marocain des habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq sur les textes et lois régissant la liberté du culte au Maroc, la délégation togolaise a eu à visiter l’Institut Mohammed VI de formation des Imams Morchidines et Morchidates.

Ce jeudi 27 juillet, le ministre se rendra à la direction générale des collectivités et au siège du Fond d’équipement Communal avant d’être reçu le lendemain par le président du conseil régional de Wali. Le séjour du ministre au Maroc est sur demande du chef de l’État togolais Faure Gnassingbé, pour s’inspirer du modèle marocain en matière de décentralisation et des cultes.

Sont de la délégation togolaise, le colonel Nassam Ouro-Bang’na, directeur des services des Forces Armées Togolaises (FAT), de Aboudoubatchi Mamadou iman et du Chef d’escadron Belei Bediani directeur des cultes.

Commentaire d'article

Umalis