Politique

Communiqué du CLE à propos des réformes et du processus de réconciliation au Togo

D’après le journal L’Alternative, le parti Cercle des Leaders Emergents (CLE) de Me Agnina Yacoubou a publié un communiqué concernant le processus de réconciliation et les réformes au Togo. Tout en relevant certaines lacunes à la lumière de la morale, il trace la voie afin de relever ces défis énormes auxquels est confronté le pays.

COMMUNIQUE

Le Parti Cercle des Leaders Émergents (CLE) suit avec une attention particulière le déroulement du processus de réconciliation nationale prescrite par la CVJR et piloté par le HCRRUN, et tient à faire connaître à l’ensemble du peuple togolais de ce qui suit :

La loi fondamentale qui régit notre chère patrie le Togo nous conjure de préserver l’unité nationale, quelles que soient nos appartenances ethniques, politiques et religieuses. La première phrase de son préambule est in extenso écrite dans cet esprit. Elle dispose ‘Nous peuple Togolais, nous plaçant sous la protection de Dieu’.

Ce vœu constitutionnel du peuple togolais signifie, sans aucune ambiguïté, que Dieu est le soubassement de la gouvernance au Togo. A cet effet, les récentes cérémonies de purification, ne sont que l’expression de la confiance des différentes religions en Dieu comme étant celui qui peut amener une réconciliation et une paix durables au Togo.

Le Parti CLE soutient ce retour de tous vers le Dieu créateur de toutes choses et affirme qu’en plus de cette cérémonie de purification qui devrait nécessairement inclure la purification de nos cœurs rancuneux, les acteurs politiques de tout bord et le peuple togolais, dans son ensemble, doivent également cultiver l’acceptation et la confiance mutuelles.C’est à ce prix seulement, que l’indivisibilité de la nation togolaise et la protection de Dieu que souhaite le peuple, dans son ensemble seront effectives.

Chers compatriotes, nos besoins en réformes constitutionnelles et institutionnelles, aussi pressants qu’ils soient, doivent également inclure la réforme de nos mentalités que seule l’appropriation de la crainte de Dieu par chaque togolais peut procurer.Dans Proverbes 8 13, la Bible dit ‘’La crainte de l’Éternel, c’est la haine du mal; l’arrogance et l’orgueil, la voie du mal’’; Toutes les autres religions approuvent ces vertus. La crainte de Dieu, c’est proscrire le mensonge, le dénigrement de l’adversaire politique, la haine de l’autre, le détournement et le gaspillage des ressources nationales.La crainte de Dieu, c’est servir et non dominer et exploiter le peuple; c’est aussi le respect de l’autorité comme une institution établie par Dieu.

Le Parti CLE est convaincu que sans la reformation de nos cœurs rancuneux, la crise de confiance entre acteurs politiques perdurera.

Dans cette optique, le parti Cercle des Leaders Emergents (CLE) lance un appel solennel à toutes les autorités religieuses en vue de travailler à l’appropriation par tous de la crainte de Dieu qui doit soutendre toutes les entreprises et initiatives politiques dans notre pays.

Fait à Lomé le 20 juillet 2017

Le Président National

Me AGNINA YACOUBOU

Commentaire d'article

Umalis