Culture & Réligion

Togo : Polémiques autour de l’organisation de la fête Odon Itsu 2017 à Atakpamé

Au Togo, la période des vacances coïncide souvent avec les fêtes traditionnelles dans les régions et différentes préfectures. Après les Evala dans la Kozah, les natifs de la ville d’Atakpamé se préparent pour célébrer la grande fête des moissons Odon Itsu encore appelée la fête de l’igname. Cependant, des incidents en toile de fond viennent compromettre cette grande célébration.

Selon les informations, le chef spirituel des Ifè a fait l’objet d’insultes considérées comme « sacrilège » envers la personne et l’autorité coutumière de Sa Majesté Iba. Aussi, la décoration toujours controversée du Major Koulom ne joue pas en faveur de la cohésion sociale dans cette localité. Cette fête qui constitue un moment de retrouvailles pour les ressortissants de la ville des sept collines est sérieusement compromise.

Dans un courrier en date du 21 juillet adressé au Préfet de l’Ogou, Edoh Akpako, les populations exigent « réparation et réhabilitation du chef spirituel dans ses fonctions de dignitaire » en remplacement de la célébration de la fête Odon Itsu.

« Monsieur le préfet, cette déclaration du 22 juin 2017 réduisant Notre Majesté IBA à un simple chef spirituel d’un petit couvent qui ne représente que sa cour montrent que les auteurs ne connaissent pas l’importance et la valeur de notre fête et ont profané du coup les esprits de l’eau « Omidoudou », des terres et des collines « les 7 collines d’Atakpamé », de l’air, du feu, de nos ancêtres et de tous les fétiches de la préfecture de l’Ogou, et cela appelle à des réparations», indique la lettre.

Commentaire d'article

Umalis