Beauté

La 1ère édition du « Festival Natural Beauty » a tenu toutes ses promesses

C’est un pari gagné pour la 1ère édition du Festval natural beauty, un évènement placé sous le thème, « Tous contre le défrisage et la dépigmentation pour le retour aux soins naturels », qui vise à faire la promotion de la beauté naturelle au Togo. Il a connu son apothéose ce samedi 22 juillet avec l’élection de la Miss Nappy Queen.

A l’issue de la soirée, c’est Minca Meyisso (1,65 m ; 90 kg), une étudiante en Master 1 de comptabilité qui a été élue miss Nappy Queen parmi les 12 candidates. Tout en se réjouissant d’être élue, Mlle Meyisso a donné un conseil aux femmes qui pratiquent la dépigmentation. « Je suis à la fois émue et contente parce que je ne m’y attendais pas du tout. Mes remerciements vont à mes parents. A mes camarades filles qui pratiquent encore la dépigmentation de la peau, je dis stop ! Cela n’est pas bien, ça décape la peau et nuit gravement à la santé et la suite évidente, c’est la mort », tels étaient les propos de la Miss.

Elle sera accompagnée durant son mandat par deux (2) dauphines, Ramatou Bouraïma, étudiante en sociologie et Josiane Ritha Isimbi, étudiante en banque et finance. Son mandat d’un an se résumera à des tournées nationales de sensibilisation dans les établissements scolaires, sur les méfaits de la dépigmentation de la peau et du défrisage et sur les bienfaits des traitements naturels. Aussi, organisera-t-elle des réunions d’information à l’endroit des coiffeuses et des esthéticiennes sur les soins naturels à proposer à leur clientèle.

Pour la promotrice de Festival Natural Beauty Daniella Adabra, l’évènement a été un succès. « Nous voulons par cette initiative, amener les Togolaises à retourner aux soins naturels de la peau et des cheveux pour éviter les maladies et les conséquences graves qui y sont liées », a-t-elle souligné.

Commentaire d'article

Umalis