Culture & Réligion

Concert Singuila à Lomé : Des tares du showbiz togolais révélés au grand jour

Très attendu dès son annonce, le concert Singuila n’a pas comblé toutes les attentes. Retard prononcé, déficits dans le passage des artistes, interruptions brusques pendant les prestations…Le public venu accueillir la star congolaise Singuila a rencontré une série de désagréments.

Dans l’ensemble, Singuila n’a fait objet d’aucune médisance. C’est un monde fou qui est venu le voir prester sur scène. Et l’artiste n’a pas déçu ses fans. La déception, elle, était notoire  au niveau de l’organisation.

Sans compter le retard d’environ trois heures qui est devenue la règle d’or lors des concerts, la survente des tickets a fait également beaucoup de mécontents. La longue file des spectateurs, tickets en main confrontés à un refus d’accéder à la salle déjà pleine en disant long…

Puis du côté des artistes, ce n’était pas le beau spectacle non plus. Alors que beaucoup d’artistes togolais entre autres snaky,mic flammez,collins , étaient programmés sur l’évènement, certains se sont vus refuser l’accès au podium, d’autres ont été subitement coupés dans leur élan en pleine prestation pendant qu’en coulisse des disputes fusaient. Que s’est-il donc passé ?

Charbel, l’un des organisateurs apporte des éclaircissements « En fait, tout était une question de timing. Le concert étant prévu pour 18heures, nous avons demandé à tous les artistes de passer à midi pile pour tester la sono, déposer leurs sons et programmer les passages, c’est ce qu’on appelle dans le jargon la balance. A 11h30,tout le staff de Singuila était là pour l’exercice mais jusqu’à 14h, aucun artiste togolais ne s’est présenté. Certains ont commencé à venir à partir de 14h30 ,non pour la balance mais pour réclamer des badges, nous avons réitéré l’appel en vain .Aucun d’eux ne s’est livré à l’exercice », déplore-t-il.

Concernant l’heure, Charbel poursuit, « le concert était prévu pour 18h avec un passage de 15 minutes pour chaque artiste mais à cette heure aucun d’eux n’était sur scène. Ce n’est qu’à 19heures que certains se sont pointés en sueur, avec leur CD en main alors que tout était planifié. Comment pouvions nous gérer les choses ?Il fallait revoir la programmation et sauter certaines choses ce que nous avons fait mais certains artistes l’ont mal pris » .

« Si nous voulons que les étrangers nous respectent, respectons nous d’abord »,  a laissé entendre le producteur tout en invitant les artistes à plus de « professionnalisme » pour réussir dans leur carrière.

 

Commentaire d'article

Umalis