Diplomatie

L’Union européenne aide le Togo à lutter contre la corruption dans le Plateaux

A l’initiative du diplomate européen au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez, l’Union européenne (UE) a décidé ce vendredi d’accorder son soutien financier au gouvernement en vue de la mise en œuvre d’un nouveau programme de développement dans la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Le projet dénommé « Appui à la  consolidation de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans la région des Plateaux » sera piloté par RADDHO (Rencontre africaine pour la défense des  droits  de l’homme) et  AJEAH (Association des jeunes engagés pour l’action humanitaire), deux associations togolaises engagées dans le social. Cette initiative vise à sensibiliser et à éduquer les populations au respect des lois mais aussi à renforcer les capacités  des autorités locales, acteurs du développement.

Selon l’ambassadeur européen, la lutte contre la corruption  et la promotion de la transparence dans la gestion des finances publiques constitue un indicateur de qualité pour la gestion efficace des dépenses publiques. A cet effet, une action concertée doit être menée entre  les autorités et  les populations au niveau local et régional. C’est pourquoi, « l’UE est fière de partager des expériences et d’appuyer par ce nouveau programme les efforts du gouvernement », confie le diplomate.

Rappelons que Nicolas Berlanga-Martinez achève aujourd’hui à Notsé sa tournée en région qui marque la fin de sa mission au Togo.

Commentaire d'article

Umalis