Développement

L’Allemagne et l’UE : Dans sa marche vers la décentralisation, le Togo n’est pas seul

En tout, le Togo aura à récolter 19 millions d’euros pour avoir choisi de mettre le cap sur la décentralisation. En vue de mettre en œuvre le programme de décentralisation et de gouvernance locale lancé par le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi, l’Union européenne donne 14 millions d’euros de et la coopération allemande mise sur 5 millions d’euros.

En effet, ce programme s’étend sur la période 2017-2021 et, permettra d’améliorer la gouvernance locale et l’accès des citoyens aux services municipaux. Par cet accompagnement financier de près de 12,35 milliards de FCFA, l’Union Européenne et l’Allemagne attendent du ministère l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales le renforcement de ses capacités pour l’aboutissement efficiente du processus de décentralisation. Ainsi donc, le gouvernement Togolais sera en mesure de couvrir avec plus de précision les besoins financiers des collectivités locales et améliorer le suivi réalisé par les pouvoirs déconcentrés.

Par ailleurs, la prestation de services, la transparence et la reddition des comptes seront plus renforcées dans les 5 Chefs-lieux de région (Tsévie, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong) ainsi que dans 8 autres villes secondaires. De même, une attention particulière sera accordée à l’Etat civil afin d’accélérer et de moderniser la délivrance des actes d’état civil et autres documents administratifs. Ayant promis lors de l’atelier national sur la décentralisation tenu en décembre 2016 d’être aux côtés du Togo, ces partenaires du gouvernement ont tenu parole. C’est au ministère en charge de faire maintenant ses preuves.

Commentaire d'article

Umalis