Santé

Pour la production d’un anti-palu et du Prostapi, Dr Valentin Agon demande 1 milliard de FCFA à Faure Gnassingbé

Le président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) Faure Gnassingbé a accordé une audience ce jeudi 20 juillet, au directeur général de l’industrie phytopharmaceutique Dr Valentin Agon.

Dr Valentin Agon est le champion 2016 du prix de l’invention technologique africaine du traitement du paludisme et de la prostate. Ce dernier est venu demander un concours financier d’un milliard de francs CFA pour la production industrielle de deux médicaments qu’il a mis au point. Il s’agit d’un antipaludéen et le Prostapi qui traite la prostate.

« Nous avons réalisé en tant que chercheur universitaire, deux produits importants. Nous avons besoin de cet appui financier pour produire de façon industrielle ces produits pour servir l’Afrique de l’ouest et partant, toute l’Afrique. Nous avons aussi besoin d’un soutien politique pour que toutes les portes de l’Afrique de l’ouest nous soient ouvertes », a déclaré à sa sortie d’audience le médecin béninois.

Il faut rappeler que le docteur Valentin Agon avait pris part au Sommet des chefs d’État de la CEDEAO, tenu en juin dernier à Monrovia, en tant qu’invité.

Commentaire d'article

Umalis