Jeunesse et emploi

10 000 euros mis en jeu : Jeunes entrepreneurs togolais, postulez vite !

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) avec l’appui de ses partenaires, lance le 1er concours du Prix Jeune entrepreneur(e) francophone. Son but est de mettre en avant les initiatives entrepreneuriales des jeunes, leur donner de la visibilité, les encourager à persévérer et les projeter comme « modèles » afin de promouvoir l’esprit entrepreneurial chez les jeunes.

Le présent appel à candidatures est un concours ouvert aux femmes et hommes âgés de 18 à 35 ans propriétaires d’une entreprise. Les candidates et candidats doivent être francophones, ressortissants d’un pays membre de l’OIF et être des entrepreneurs confirmés ayant déjà une affaire qui fonctionne avec des réalisations vérifiables.

Domaines d’entreprise primée

Le concours est ouvert à tous les champs de l’entrepreneuriat, mais la priorité sera accordée aux entreprises œuvrant dans les domaines économiques suivants :

Économie mauve: Culture, éducation y compris promotion de la langue française;

Économie circulaire et solidaire ainsi que changements climatiques;

Économie verte: Développement durable y compris agriculture;

Économie des technologies de l’information et de la communication;

Économie bleue: Ressources marines, pêche et aquaculture.

Remise du Prix

Deux jeunes entrepreneurs, une jeune femme et un jeune homme seront lauréats du Prix Jeune entrepreneur(e) francophone 2017. Ils recevront chacun une enveloppe de 10 000 euros ainsi qu’un appui technique. Le choix des lauréats sera effectué via un processus de sélection transparent.

Critères d’admissibilité

L’entrepreneur(e) est originaire d’un pays membre de l’OIF (voir listeou org);

L’entrepreneur(e) est francophone et âgé entre 18 et 35 ans au moment de la remise du prix;

Les activités de l’entreprise se déroulent dans au moins un pays membre de l’OIF;

L’entreprise est exploitée depuis au moins 2 ans au moment de la clôture du concours le 30 août 2017

Être propriétaire d’au moins 51% du capital, soit, avoir le plus grand nombre d’actions ou de parts émises;

L’entreprise a eu du profit brut dans l’année fiscale 2016;

L’entreprise doit être active et ne pas avoir déclaré faillite;

Aux fins du présent Concours, chaque participant(e) ne pourra représenter qu’une entreprise.

Les critères principaux d’évaluation des candidatures se baseront, sans se limiter, sur le rendement financier, la vision et l’esprit d’entreprise, la contribution à l’économie verte et la responsabilité sociale.

Comment participer?

Les candidats intéressés doivent prendre connaissance des conditions de candidature et les critères de sélection précisés dans le document téléchargeable suivant: Règlement du concours

Les candidatures se font en remplissant le “Formulaire de mise en candidature” en ligne

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 30 août 2017 à 23h59 Temps universel.

Commentaire d'article

Umalis