Agro-Environnement

Agriculture : Renforcement de capacités de 25 femmes transformatrices à l’initiative de la FAO

Un atelier de formation sur les normes et standards (HACCP) se tient du 18 au 21 juillet dans la ville d’Atakpamé. Vingt-cinq femmes engagées dans la transformation des produits agricoles de la région des Plateaux y prennent part. C’est une initiative de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

Dans le cadre du Projet TCP/TOG/3503, cet atelier est organisé en vue d’outiller ces femmes « en matière du respect des normes de qualité et de transformation des produits agricoles ». Les différentes thématiques développées sont entre autres l’agriculture biologique, le Global GAP, les fondements et PRP de (HACCP), le système de management de la sécurité des denrées alimentaires (HACCP), la mise en place et la gestion HACCP etc. Ce projet constitue un instrument d’appui aux actions des femmes afin de leur permettre de se professionnaliser et de pouvoir saisir les éventuelles opportunités qui se présenteront à elles.

Pour le chargé du projet, Diwa Oyetoundé, cet atelier de formation donnera la capacité à ces femmes transformatrices d’être compétitives sur le marché et de pouvoir s’exporter. « Ce projet va leur permettre de renforcer leurs capacités de manière à ce que les exportations des produits agricoles transformés au Togo puissent s’améliorer et que le Togo puisse exporter hors du pays et bénéficié de l’AGOA », ajoute-t-il.

Commentaire d'article

Umalis