Education

Togo : Après le non-respect de l’appel au boycott des examens, la LTDE observe un répit

Lors de sa dernière sortie publique, la Ligue Togolais des Droits des Etudiants (LTDE) avait appelé au boycott des examens du semestre mousson. Malheureusement, les étudiants ont privilégié leurs études aux revendications : le mot d’ordre n’a pas été respecté. De cette situation naît ce qu’on peut appeler une « prise de conscience » de la part des responsables de cette organisation estudiantine.

« La LTDE informe l’opinion qu’elle suspend momentanément toutes les actions revendicatives en cours afin de permettre aux autorités de réviser leurs positions et donne rendez-vous à tous les étudiants après les examens qu’ils ont volontairement accepté faire malgré le refus du gouvernement de satisfaire aux revendications posées.

Les bourses et allocations de secours communément appelées tranches ont été instituées pour permettre aux étudiants, d’ailleurs majoritairement pauvres de faire face aux difficultés financières auxquelles ils sont confrontés. Cependant, force est de constater, depuis des lustres, que ces tranches sont versées aux étudiants en dehors des périodes normales de cours et d’examens. C’est ce constat qui a conduit la Ligue Togolaise des Droits des Étudiants (LTDE) à demander au gouvernement d’établir un calendrier précis de sortie des tranches et de sortir la troisième tranche avant le début des examens.

La LTDE rappelle une fois encore au Ministre de l’enseignement Supérieur et à la Directrice de la DBS que c’est en ces périodes que les étudiants ont le plus besoin de leurs tranches, la LTDE invite les autorités compétentes à prouver leur bonne foi et leur volonté à œuvrer pour l’épanouissement et la réussite des étudiants en sortant la troisième tranche d’ici ce vendredi 21 juillet 2017 », indique le dernier communiqué en date de la LTDE.

Commentaire d'article

Umalis