Jeunesse et emploi

Les jeunes de Kara disposent désormais d’un centre d’écoute et de santé

Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des projets et programmes de son département, Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a inauguré lundi 17 juillet à Kara, un centre d’écoute et de santé pour jeunes. La mise en place de ce centre vise un seul objectif ; permettre aux jeunes de s’exprimer dans un cadre idéal qui puisse les aider et accompagner.

Ce centre d’écoute construit au sein de la « maison des jeunes de Kara », offre ainsi un espace approprié aux jeunes de s’épanouir, d’être écoutés, d’exprimer leur préoccupation et surtout de recevoir des conseils pratiques. « La mise en place de ce centre traduit la volonté du gouvernement à faciliter l’accès des jeunes de la ville de Kara et de ses environs, un cadre convivial où ils pourront accéder aux informations justes liées à leur santé sexuelle et reproductive ainsi que la prévention des IST-VIH/Sida et les grossesses non désirés », a laissé entendre Victoire Dogbé.

Notons que, de janvier à fin mai 2017, 5%  sur 400 jeunes dépistés ont été déclarés positifs dans la localité. Et ce centre selon le directeur de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, vient à point nommé, pour offrir des prestations en termes de conseils psycho-sociaux et de la santé de reproduction et des tests de dépistage volontaire.

Le coût de construction de ce centre s’élève à 70 millions de francs CFA. Le gouvernement a bénéficié de l’appui financier du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) pour sa réalisation.

Commentaire d'article

Umalis