Développement

Togo / Remboursement des prêts FNFI : La préfecture de la Binah donne l’exemple

Dans le cadre du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre des différents projets et programmes du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, la titulaire du portefeuille, Victoire Tomegah-Dogbé, est en tournée de 3 jours dans la région de la Kara à partir du 17 juillet 2017.

La ministre Victoire Tomegah-Dogbé a initié des rencontres d’échanges sur les besoins, les contraintes et les perspectives liés aux programmes avec les communautés et organisations à la base impliquées dans le développement participatif de leurs localités. A Pagouda (dans la préfecture de la Binah), une réunion d’échanges a eu lieu avec les bénéficiaires du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI).

Selon la ministre Victoire Tomegah-Dogbé, il est important de faire un suivi des financements en vue de dresser le bilan des réalisations des bénéficiaires ainsi que les difficultés rencontrées. Le tout n’est pas d’accorder des prêts aux populations, a-t-elle précisé. « Il faut aussi les encadrer et les instruire sur la gestion de ces fonds afin qu’ils produisent des bénéfices et leur permettent de rembourser leurs prêts ».

Rappelons que le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) est un projet initié par le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbe en vue de lutter contre la pauvreté toujours grandissante dans le pays. Pour la ministre Victoire Tomegah-Dogbé, ce programme est une « arme solide contre la pauvreté ».

Commentaire d'article

Umalis