Politique

Togo: Fabre prévoit des manifestations pour obliger le régime à opérer des réformes

L’Alliance nationale pour le changement (ANC), pour obliger le régime de Faure Gnassingbé à opérer les réformes (révision du code électoral, composition de la Commission électorale nationale indépendante CENI) conformément aux dispositions de l’Accord politique global (APG), va bientôt descendre dans les rues. L’annonce a été faite par Jean-Pierre Fabre lui-même.

« Nous leur avons dit de se tenir prête. On ne peut pas continuer à être bizarre dans un environnement africain qui se normalise », a indiqué le chef de fil de l’opposition. L’objectif de ces manifestations que projette de faire l’ANC est d’amener les populations à dire non à l’arbitraire et à obliger le pouvoir à respecter la loi.

Pour Fabre, le gouvernement de Faure Gnassingbé est en train de planifier un coup de force qu’ils se doivent d’arrêter. L’acteur politique fait allusion à la loi sur la communalisation adoptée grâce à la majorité UNIR au parlement et à la série de consultations initiées par le ministre de l’Administration territoriale pour la relecture du Code électoral. Il dit voir en ces démarches une tentative de révision unilatérale du code électoral.

Le président de l’ANC estime par ailleurs que le mode de scrutin au Togo doit être uninominal à un tour, conformément à la Constitution de 1992 que le peuple togolais s’est donné.

Commentaire d'article

Umalis