Société

« Flambeau citoyen » pour une jeunesse engagée dans l’action publique

« Promouvoir une participation citoyenne effective et responsable pour une meilleure gouvernance démocratique au Togo », c’est ce thème qui a rassemblé une centaine de jeunes, lors d’une conférence débat samedi 15 juillet à Lomé. L’initiative était de « Flambeau citoyen » et vise à susciter une participation citoyenne de la jeunesse à la chose publique.

« Le Togolais ne s’intéresse pas à l’action publique, à l’action sociale et électorale et c’est déplorable », a assuré le coordonnateur national du mouvement Flambeau citoyen, professeur Kperkouma Walla.

D’après une étude menée par Afro baromètre et dirigé en Afrique sur la démocratie et la gouvernance, l’économie, la société civile et d’autres sujets, il ressort que 26% de Togolais sont très intéressés par les choses publiques, 22% s’y intéressent plus ou moins et 30% ne s’y intéressent pas du tout. 3% de Togolais rencontrent souvent des responsables politiques, 6% parfois, et 90% jamais.

Selon le coordonnateur national de « Flambeau citoyen », ces chiffres indiquent le fossé existant entre les gouvernants et les gouvernés. C’est donc pour remédier à cette situation que le mouvement a organisé ces échanges avec les jeunes, pour les inciter à s’intéresser à l’action publique, à l’action sociale et électorale, gage d’une bonne gouvernance publique du pays.

Le mouvement prévoit mener d’autres activités en faveur de la jeunesse pour l’amener à prendre conscience de son rôle dans la gestion des affaires publiques du Togo.

Commentaire d'article

Umalis