Media

Togo : Un article du journal « La Lanterne » en violation de la déontologie des médias, l’OTM réagit!

L’ESA (Ecole Supérieure des Affaires) a saisi le tribunal des pairs à propos des écrits du journal « La Lanterne »  dans sa parution du 30 Juin 2017. Au terme de la séance d’audition des deux parties par l’OTM (Observatoire Togolais des Médias), un communiqué a été publié pour mettre en garde le journal et en même temps rappeler aux autres médias togolais le respect des codes de déontologie et d’éthique du métier.

Communiqué OTM 006/PT/BE/2017

Dans un article titré « Silence : Charles Birrégah, le fondateur de l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) donne un coup d’arrêt à l’avenir de ses étudiants / En plein milieu d’année, il augmente les frais de formation des étudiants sous prétexte d’une erreur administrative » paru dans son édition N• 304 du 30 Juin 2017, l’hebdomadaire La Lanterne s’en est pris à M. Charles Birrégah qu’il a traité de faire preuve d’ « aveu d’une incompétence notoire ».

Ce 12 Juillet 2017, répondant à une plainte déposée contre lui par l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) à l’OTM, Robert Komlan Dumahasi, Directeur de publication du journal « La Lanterne » a expliqué la démarche qu’il a eu à mener avant la publication de l’article. Après les observations des membres de l’organe d’autorégulation, le Directeur de publication du journal «  » La Lanterne » » a reconnu n’avoir pas fait de recoupements nécessaires avant la publication de l’article mis en cause.

L’hebdomadaire « La Lanterne » a de ce fait, violé l’article premier du code de déontologie des journalistes du Togo qui dispose notamment que : « Le journaliste publie uniquement les informations dont la source, la véracité et l’exactitude sont établies. Le moindre doute l’oblige à s’abstenir ou à émettre des réserves selon les normes professionnelles requises… ».

L’OTM a également écouté la partie plaignante qui a accepté les excuses du Directeur de publication du journal « La Lanterne ». Ce dernier a promis de procéder à une rectification dans sa prochaine parution par la publication d’un droit de réponse.

L’OTM se réjouit de ce dénouement heureux et met en garde le journal « La Lanterne » pour la légereté dont il a fait preuve dans le traitement de cette information.

L’OTM saisit cette occasion pour demander, une fois encore à tous les journalistes du Togo de faire preuve de professionnalisme et de responsabilité nécessaires avant toute publication ou diffusion.

Fait à Lomé le 12 Juillet 2017

Pour l’OTM, le Président

Signé

Aimé Komla Dodzi EKPE

Ampliations  :

Présidence de la République : Pour information

Primature : Pour information

Ministère de la Communication : Pour information

HAAC : Pour collaboration

Les médias publics et privés : Pour publication et diffusion

CONAPP, UJIT, SAINTJOP, SYNLICO, PPT, SYNJIT, URATEL, CETEP, ATOPPEL : Pour information et sensibilisation des membres

Maison de la presse : Pour affichage

Intéressés : Pour information

Commentaire d'article

Umalis