Société

Le Togo s’active pour la célébration de la Journée de la femme africaine

Dans le cadre des préparatifs de la journée de la femme africaine qui sera célébrée le 31 juillet, la Direction de la coopération et de la promotion des activités économiques de la femme en collaboration avec le Ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, a animé une séance d’échanges avec les cellules focales genres des ministères, les ONG et associations.L’objectif de la rencontre est de recueillir les propositions des uns et des autres pour une bonne célébration.

Les travaux de la rencontre ont porté sur la faible représentativité des femmes dans les instances décisionnelles au Togo.

Le thème retenu au plan national pour la journée est, « Leadership politique des femmes togolaises », et au plan international, « l’autonomisation de la femme dans un monde en pleine mutation, planète 50-50 ». Pour la ministre en charge de la promotion de la femme Tchabignandji Yentchare, ces deux thématiques et l’objectif 5 du développement durable sont intrinsèquement liés. « Ces thèmes comme nous pouvons le constater sont en parfaite cohérence avec l’objectif 5 de l’agenda 2030 pour le développement durable à savoir: « parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles » » a-t’elle indiqué. La célébration de cette année  a pour objectif général d’améliorer la représentativité des femmes dans la prise de décisions dans les affaires les plus importantes du pays. Plusieurs activités sont donc au programme.

En rappel, la journée de la femme africaine est instituée depuis 1962. L’idée est de contribuer à la recherche des stratégies et actions devant aider à lutter contre l’injustice et la marginalisation dont elle est victime. Les femmes représentent 52% de la population togolaise.

Commentaire d'article

Umalis